Français Pétrole et gaz

SHELL RÉDUIRA DE MOITIÉ SON EMPREINTE CARBONE NETTE D’ICI 2050

Royal Dutsh Shell s’est fixé pour objectif de réduire les émissions de gaz à effet de serre provenant, non seulement de ses propres activités, mais aussi des produits qu’elle commercialise et qui sont utilisés par d’autres.

En effet, la plus grande entreprise pétrolière d’Europe a annoncé son intention de réduire de moitié son empreinte carbone nette d’ici l’horizon 2050. En 2018, l’entreprise s’est même fixé des objectifs à court terme et des objectifs annuels après que des investisseurs activistes lui aient mis la pression.

Harry Brekelmans, le directeur des projets et de la technologie de Shell, a déclaré le jeudi 14 février 2019, dans une interview à Oslo que l’entreprise était résolue à apporter une amélioration opérationnelle dans ses activités et dans ses produits.

Shell est la seule compagnie pétrolière à s’intéresser aux émissions de niveau scope 3

Actuellement, de nombreuses grandes entreprises pétrolières européennes, comme Total SA, BP Plc ou encore Equinor ASA, ont accru leurs investissements dans les domaines des énergies renouvelables. Elles ont également exprimé leur soutien à l’Accord de Paris pour lutter contre le changement climatique. Malgré tout, seule Shell a intégré des émissions dites de « scope 3 » dans ses rapports et objectifs. Les « scope 3 » désignent les émissions indirectes produites par les utilisateurs finaux.

Brekelmans déclare que 15% environ des émissions de carbone provient des utilisateurs finaux. C’est pourquoi, l’essentiel des efforts de Shell pour réduire son empreinte carbone s’axera sur la production d’énergie renouvelable et la production de carburants de substitution à l’instar du biocarburant, de l’hydrogène, de la recharge électrique ou encore du remplacement du pétrole par le gaz naturel.

Des résultats concrets dès 2020

De plus, le haut responsable de Shell a expliqué en décembre 2018 que Shell se fixera des objectifs à court terme par période de trois ou cinq ans à partir de 2020.

Ces objectifs comprennent la réduction progressive de l’intensité du carbone et l’investissement dans la construction d’un parc éolien. Brekelmans déclare que l’entreprise réfléchit à la combinaison de mesures visant à montrer aux actionnaires que Shell progresse dans ses efforts pour atteindre son objectif final.

En tout cas, les objectifs à court terme impacteront sur la révision de la politique de rémunération des dirigeants qui sera présentée aux actionnaires lors de la réunion annuelle des actionnaires en 2020.

Source FZN

Related posts

وزير الطاقة السعودي: الهجوم الإرهابي على « أرامكو » عطل الإنتاج بشكل مؤقت

La rédaction

Abdelhak Lamiri : le pouvoir d’achat des Algériens reculera de 1,5% chaque année

Meissa Cheikh

Des analystes évoquent un baril de pétrole à 100 dollars après les attaques de drones en Arabie

Meissa Cheikh

Leave a Comment

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More