Algérie Français À la une Pétrole et gaz Urgent

Gaz de schiste : des discussions entre Sonatrach et Chevron la semaine prochaine

La compagnie pétrolière nationale Sonatrach va tenir des discussions la semaine prochaine avec le géant pétrolier américain Chevron, deuxième compagnie pétrolière américaine après Exxon Mobil, afin de discuter un partenariat dans la production de pétrole et de gaz de schiste, rapporte ce mardi l’agence Reuters qui cite le PDG de Sonatrach.

« Chevron est une grande compagnie et nous sommes heureux de l’avoir ici en Algérie car elle apportera son savoir-faire et son expertise », a affirmé Abdelmoumen Ould Kaddour, PDG de la compagnie nationale.

Chevron a récemment annoncé avoir acquis la compagnie pétrolière américaine Anadarko Petroleum Corp, pour un montant de 33 milliards de dollars. Anadarko est la plus grande compagnie étrangère présente en Algérie en termes de production pétrolière, représentant 260 000 barils journaliers soit le quart de la production journalière de l’Algérie estimée à un million de barils.

Selon Reuters, la visite prochaine d’une délégation de Chevron à Alger est le premier signe public que les compagnies pétrolières font fi de l’agitation politique actuelle en Algérie ayant entraîné le départ du président Bouteflika après plusieurs semaines manifestations.

Le PDG de Sonatrach a par ailleurs affirmé que la compagnie pétrolière nationale continue de négocier une joint-venture avec des compagnies étrangères, rejetant l’idée que les discussions avaient pris fin à cause des manifestations massives ayant eu lieu en Algérie depuis le 22 février dernier. « Non, nous continuons à négocier, et nous devrions bientôt avoir un accord », a indiqué Ould Kaddour, sans plus de précisions.

Une information rapportée par Reuters faisait état le 20 mars dernier de la suspension, du moins temporaire, des discussions entre Sonatrach et le géant américain Exxon Mobil à cause des manifestations populaires contre le président Bouteflika, liant le sort d’Ould Kaddour à celui du président Bouteflika. « Dans la minute même où Bouteflika quitte le pouvoir, Ould Kaddour sera viré », avait affirmé une source proche du dossier, citée par Reuters.

Le PDG de Sonatrach avait indiqué avant le début des manifestations que la compagnie nationale avait short-listé quatre compagnies pétrolières, et que l’une d’entre elles devrait être sélectionnée. Abdelmoumen Ould Kaddour a également affirmé que Sonatrach n’avait pas soumissionné d’offre pour Hellenic Petroleum, l’une des plus grandes raffineries de Grèce.

Source TSA

 

 

Related posts

Pétrole : quand le pic pétrolier sera-t-il atteint ?

Meissa Cheikh

Gaz naturel: les réserves de l’Algérie couvriront les besoins nationaux jusqu’à 2040

Meissa Cheikh

Mohamed Sami Agli nouveau président de la FCE

Meissa Cheikh

Leave a Comment

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More