Algérie Arabe Français À la une Pétrole et gaz

Forum algéro-américain sur l’énergie à Houston : Accroître le partenariat

L’édition 2019 du Forum algéro-américain sur l’énergie se tiendra, jeudi et vendredi prochains à Houston (Texas), sous le signe du renforcement des relations énergétiques entre les deux pays.

L’édition 2019 du Forum algéro-américain   sur l’énergie se tiendra, jeudi et vendredi prochains à Houston (Texas), sous le signe du renforcement des relations énergétiques entre les deux pays.

La rencontre sera axée, cette année, sur les possibilités d’accroître le partenariat énergétique entre l’Algérie et les États-Unis, et de renforcer leurs liens commerciaux dans ce secteur stratégique, a indiqué Smaïl Chikhoune, président du Conseil d’affaires algéro-américain (USABC).

Organisée par USABC, avec le soutien de l’ambassade d’Algérie à Washington, l’édition de cette année verra la participation de plusieurs responsables du secteur de l’Énergie des deux pays.

Les organisateurs annoncent la participation du ministre de l’Énergie, Mustapha Guitouni, et des PDG des groupes Sonatrach et Sonelgaz.

Côté américain, il y aura la participation du sous-secrétaire adjoint à l’Énergie, chargé du Pétrole et du Gaz au département américain de l’Énergie, Shawn Bennet, des responsables du département d’État en charge de l’énergie et de plusieurs compagnies pétrolières américaines.

L’édition de cette année sera aussi l’occasion pour exposer le fort potentiel de l’Algérie dans le domaine des hydrocarbures et de plaider pour la relance de l’investissement énergétique américain, en baisse depuis 2010.

À cet effet, les organisateurs ont prévu des présentations variées sur la stratégie de développement de la Sonatrach, ainsi que sur la nouvelle loi sur les hydrocarbures et les potentiels offshore, solaire et renouvelable de l’Algérie.

Les investissements des compagnies pétrolières américaines, dont la présence est notoire en Algérie, ont enregistré une baisse significative,   ces dernières années, reculant à 100 millions de dollars en 2015, après avoir atteint 600 millions de dollars en 2010, selon des chiffres déjà communiqués par le ministère de l’Énergie, lors d’une édition précédente du Forum.

En parallèle, le boom du gaz et du pétrole de schiste aux États-Unis a lourdement pesé sur les exportations algériennes vers ce pays.

Grand partenaire énergétique de l’Algérie, les États-Unis sont présents dans le pays à travers une cinquantaine de compagnies pétrolières opérant essentiellement dans l’exploration et la production de brut. ExxonMobil, premier groupe pétrolier américain, longtemps classé comme la plus grande capitalisation boursière mondiale, est en discussion avec le groupe Sonatrach, pour la création d’une joint-venture dans l’exploration et l’exploitation des hydrocarbures.

Source El Moudjahid

Related posts

Céréales: une production de plus de 60 millions de quintaux attendue en 2019

Meissa Cheikh

Le pétrole a gagné 33% depuis le début de l’année

Meissa Cheikh

Caracas contourne les sanctions américaines contre le groupe pétrolier vénézuélien PDVSA

Meissa Cheikh

Leave a Comment

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More