French Technology & Innovation

USB4 : on sait tout sur la nouvelle génération d’USB

C’est fait, la prochaine norme USB est ratifiée et les fabricants vont pouvoir commencer à l’intégrer sur les appareils et les composants. Les promesses sont séduisantes avec une vitesse doublée et une rétro-compatibilité avec les anciens périphériques.

Comme il l’avait promis en mars dernier, l’USB Implementers Forum a finalisé ses travaux sur l’USB4, la prochaine norme des connecteurs USB devenus au fil des années indispensables sur les ordinateurs. L’USB4, c’est un peu le mariage de l’USB 3.2 et du Thunderbolt 3, cher aux Mac, avec à la fois une promesse de vitesse doublée, mais aussi une rétro-comptabilité avec l’USB 2.0, l’USB 3.2 et le Thunderbolt 3.

En théorie, l’USB4 promet une augmentation de la vitesse de transfert pour atteindre les 40 Gbps. C’est devenu une priorité pour le transfert des données vers un support de stockage externe, mais aussi pour le branchement d’un écran avec des flux vidéo de plus en plus volumineux, en l’occurrence la comptabilité avec le DisplayPort 1.4 et un affichage maximal en 8K.

Les fabricants peuvent attaquer la production

En pratique, l’USB4 reprendra la forme de l’USB-C avec ces petits connecteurs de forme ovale ; il faut s’attendre à ce que ce format se généralise et que, petit à petit, l’ancienne prise USB disparaisse des ordinateurs. Ce qui signifie du même coup que ce type de connecteur devrait faire son apparition sur des éléments du mobilier urbain comme les chargeurs dans les gares ou dans les transports sur les sièges d’avion…

Pour l’instant, cette validation signifie que la norme est ratifiée et que les fabricants peuvent donc commencer à produire des câbles, des périphériques et autres appareils idoines. Il faut aussi penser aux cartes-mères, aux disques durs externes et bien sûr, les clés USB et les adaptateurs. Selon l’USB-IF, il faut généralement compter 12 à 18 mois avant que les premiers produits apparaissent. Rendez-vous est pris à la rentrée 2020.

 

Source: futura-sciences

Related posts

La justice désigne des administrateurs à la tête de Sovac et Global Group

Meissa Cheikh

Djellab examine avec le secrétaire d’Etat britannique au commerce international la coopération entre les deux pays

Meissa Cheikh

DES SOUS-TRAITANTS MAROCAINS ET TUNISIENS SE RAPPROCHENT DE PCPA

Meissa Cheikh

Leave a Comment

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More